Le trésor intérieur

Forum ésotérique et bien-être. Ici nous parlons voyance, bien-être, développement personnel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Mais où êtes vous ??
Jeu 3 Mar - 0:03 par Beth

» A LIRE : ROMAN INITIATIQUE SUR LA REINCARNATION
Sam 27 Juin - 18:53 par Lectrice

» toc toc toc
Mar 26 Mai - 22:47 par wendelyn

» * Hello !! *
Jeu 6 Fév - 22:08 par paupiere

» Bonjour à tous
Sam 2 Nov - 13:23 par moisab

» e-liquide Neovapo
Ven 24 Mai - 17:53 par RaphaT

» Notre avenir...
Mer 8 Mai - 9:16 par Invité

» Pierrot
Sam 24 Nov - 12:52 par monsieurK

» Petit coup de coeur
Jeu 27 Sep - 13:34 par Daniel

Sujets les plus vus
Association d'idée
Un pilier du forum s'en est allé
homéopathie
un petit jeu !!!!
Shakespeare Sonnet 116 - Qu'est-ce que l'amour ?
L'Oracle Bleu
Les nuits d'Alex.
Pierrot
cette nuit
entraînement oracle gé
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Partenaires

Odyssée Voyance

Recettes de cuisine

Votez pour le forum 1 clic = 1 vote. Merci.

Classement de sites, inscrivez le vôtre !

Sponsors


Partagez | 
 

 grande solitude et pourtant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
mmyriam
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4663
Age : 40
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 19/09/2009

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Jeu 15 Avr - 0:29

bizz je t'embrasse très fort lapetitefleur, même si nos histoires sont différente, je suis sensible à ce que tu ressens. Je comprends combien ça doit être dur et te trouve courageuse de tenir le coup.. Tu as bien raison, tu trouveras toujours une oreille (ou un oeil pour te lire...) pour toi ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laptitefleur
Mulhadhara
Mulhadhara


Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 48
Localisation : vosges
Emploi/loisirs : assistante maternelle agréée
Humeur : optimiste de la vie
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Jeu 15 Avr - 0:35

je ne sais pas si c'est du courage, mais en tout cas, je poursuis sur cette route sinueuse et o combien difficile!

Merci myriam pour ta réponse.
J'aimerais tellement savoir si P. va enfin me revenir et ne plus repartir comme il le fais si souvent!

L'amour fait-il souffrir ou fait-il sourire? POur l'instant, il me fait souffrir..m'empêche de manger, de respirer à pleins poumons, de profiter de la vie! Je vis au ralenti..entre arriver à trouver la force de quitter mon mari et la force d'espèrer que P. va vouloir me revoir plus souvent!

Mais je reste positive malgré tout..enfin je me l'oblige et je garde le sourire devant les gens qui m'entourent, faire semblant d'aller bien au quotidient, voila où j'en suis mais je résiste, je tiens bon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mélia
Anahata
Anahata
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4521
Localisation : sud de la France
Emploi/loisirs : lecture jardinage
Humeur : changeante comme le temps
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Jeu 15 Avr - 7:21

trés touchante ton histoire ..comment ton amour pour ton mari s'est il envolé ? y a t -il une raison précise ?
oui ici tu auras toujours une oreille attentive et les voyants du forum vont pouvoir t'aider
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roselande
Anahata
Anahata
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3131
Localisation : picardie
Humeur : positive attitude
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Jeu 15 Avr - 8:48

vivre chaque instant de bonheur et en profiter un max....faire confiance en l'avenir, je sais facile à dire moins facile à faire. Si P t'es destiné, ça se fera....maintenant je comprends ta "solitude"...ai confiance en toi, en ton avenir et surtout vis....sans attendre, vis d'abord pour toi...ne t'enferme pas, tu te tortures, tu te fais mal....et ça donne quoi en plus, rien. Je sais ce que c'est....je connais cette situation...mon expérience, bonne ou mauvaise...j'espére que tout ira pour le mieux, et n'hésite pas à te confier, comme le dit mélia, tu auras toujours une écoute ici. je t' et n'oublie pas le brille, à l'extérieur mais aussi à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laptitefleur
Mulhadhara
Mulhadhara


Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 48
Localisation : vosges
Emploi/loisirs : assistante maternelle agréée
Humeur : optimiste de la vie
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Jeu 15 Avr - 9:33

Que cela réchauffe le coeur de trouver à mon réveil vos petits messages..un peu moins seule! flower

Alors pour répondre à Mélia mais aussi pour partager avec vous tous..

Mon amour pour mon mari s'est envolé au fil des années. Je me cachais à moi-même que mon histoire était finie avec lui. Mais étant de nature très entière, très profonde, n'aimant pas faire de mal à quiconque, je me refusais de le croire.
J'ai donc pris le temps de faire un travail sur moi-même, seule ; je me suis mise en face de mon moi intérieur (c'est d'ailleurs comme cela que j'ai commencé à aimer l'ésotérisme)..

En faite, j'ai eu la chance de pouvoir faire un voyage en Tunisie avec mon mari et des amis. Je ne sais pas ce qu'il sait passé pendant ce voyage, mais lorsque je me suis retrouvée à visiter le sud de la Tunisie, je me suis sentie envahie par une grande sérènité ; je me trouvais dans ce monde "lunaire" (où le film star wars a été tourné) où, là, la végétation est néante, seul les roches, le calme, le silence font partie du paysage.
J'avais l'impression d'être à ma place et en même temps, c'est là que j'ai commencé à me sentir seule!
Lorsque je suis rentrée de ce voyage, j'ai pleuré toutes les larmes de mon coeur pendant le trajet en voiture. Je dirais que j'avais l'impression d'être un ptit enfant abandonné sur le quai d'une gare..je n'ai pas compris ce qu'il m'arrivait!

Ensuite, j'ai commencé à changer d'état d'esprit! J'ai pris la vie avec beaucoup plus d'optimiste. Je me suis dis que j'avais de la chance d'être en France. De là, j'ai commencé une analyse personnelle..l'approche de la quarantaine..comme on dit cette crise de la quarantaine..je n'y croyais pas mais je pense que je l'aie faite et c'est un bien!

C'est à ce moment-là que je me suis aperçue que finalement j'aimais mon mari mais pas d'un grand, d'un vrai amour. En faite, je me suis mariée avec lui car je n'ai jamais eu confiance en moi (j'ai perdu une soeur alors que j'avais 4 ans..elle est décédée à 10 ans..j'ai donc perdu à tout jamais ma soeur à partir de cet âge de 4 ans mais j'ai perdu aussi ma maman pendant 4 longues années car elle est devenue dépressive..mais comment aurait-elle pu faire autrement? Quoi de plus difficile que de perdre un enfant?)..
De part ce manque d'affection, de tendresse de la part de ma maman, je me suis donc construite en enfant timide, reservée, ne voulant jamais décevoir les gens qui m'entouraient mais finalement, aujourd'hui, je me rends compte que je n'ai jamais vécu pour moi en tant que personne propre mais que j'ai vécu pour les autres.

Je me suis mariée avec L. parce que je ne me trouvais pas belle (taches de rousseur..les moqueries, vous comprenez!)..L..était là, je sortais d'une déception amoureuse, j'avais 15 ans, il était gentil..je me disais que je ne trouverais personne d'autre, alors comme mon éducation avait été : tu te marieras, auras des enfants..la parfaite petite fille modèle n'a pas cherché à vivre pour elle-même ; elle s'est dit que L...serait l'homme avec lequel elle ferait sa vie..terrriblllleee révélation lorsque j'ai analysé cela, olalal!

J'ai donc contruite ma vie..oooohh, au début j'étais malgré tout heureuse..j'ai eu des enfants très tôt, deux ans après notre mariage, ma première fille est née..et puis la deuxième!
J'étais devenue maman, enfin je me trouvais à ma place..je pouvais donner de la tendresse, de l'amour..!
Mais les filles ont grandi (heureusement d'ailleurs)..et c'est alors, que devenant un peu plus indépendante chaque jour, je me suis rendue compte que je n'avais jamais vécue pour moi même..que je n'avais passé toutes ces années qu'à donner pour mes filles.
Et là, gros coup de massu sur la tête et cette question "mais ta vie de couple dans tout cela, où en est-elle? A quoi rime cette relation avec L..?

En me faisant violence, je suis allée chercher des réponses au plus profond de moi..Mais les réponses nous ne les avons pas de suite..L'aimes-tu? L'as-tu vraiment aimé? Et lui, te considère-t-il comme une femme ou comme une mère?

Je me suis toujours occupée de tout dans mon foyer, quand je dis tout c'est vraiment tout..aaah, ça, je peux dire avec une grande modestie toutefois, que je suis une parfaite femme d'affaires (car un foyer c'est un peu comme une mini-entreprise!)..gestion financières, éducation des enfants, entretien de la maison, décision à prendre, etc..je m'occupe de tout!
Et lui, tranquillement installé dans sa petite vie..boulot, banquette, tv..pas d'attention à mon égard, jamais pris l'initiative de me faire des ptites surprises..je m'occupais et m'occupe tellement bien de tout!
Donc au fil du temps, forcément, j'ai commencé à me sentir fatiguer, épuiser..et j'ai pris conscience que je n'avais qu'une vie et que dans cette vie là, j'étais malheureuse, plus épanouie, je me sentais seule au monde!

J'ai décidé de faire une thérapie de couple, (donc l'été dernier) lorsque j'ai pris conscience que je ne supportais plus L...!
On y est allé trois fois...ça a permis que L... entende ce que j'avais au fond de moi à lui dire! OLLLaaa, dur dur..car je le faisais souffir et pour moi, il m'est insupportable de faire souffir les autres..mais bon, je devais faire cette thérapie.
Ensuite, j'ai décidé de faire chambre à part car je ne pouvais vraiment plus partager le lit commun. Reétape difficile mais étape passée.
Je vis donc en cohabitation depuis août 2009.

Et puis donc, un jour, j'ai eu la connaissance d'un thérapeute energétitien qui faisait de l'excellent travail..j'avais son numéro de téléphone depuis plus d'un an, mais je retardais de prendre un rdv..quelque chose me disait d'attendre!
Le moment de le faire est arrivée, ça s'est fait comme ça..j'ai appelé, suis allée au rdv et là..olala, coup de foudre, ouii, je dirais coup de foudre..J'ai eu l'impression, dés le premier rdv, que j'étais à ma place près de lui, que je le connaissais depuis toujours..sensation nouvelle, très destabilisante, mais je ressentais une vibration tellement forte à ses côtés, c'était à la fois magique mais affolant!

Nous ne nous sommes pas déclaré de suite ; j'ai eu d'autres rdv..et puis, les choses ont pris une autre dimension et c'est comme cela que je me suis autorisée à laisser parler mon coeur, à le laisser s'ouvrir au bonheur..! Et voilà comment aujourd'hui, je vis cette relation très compliquée avec P. depuis 20 mois..relation que je ne comprends toujours pas et dont j'aimerais savoir si elle va continuer pour aboutir à un plus grand bonheur..à savoir, de pouvoir simplement se voir deux fois par mois; vivre enfin ces seuls moments de ma vie dont, lorsque je suis dans ses bras, je trouve enfin une sérènité, une tendresse, un apaisement..(sans parler de relation physique même si elle en fait partie)..

P. a du mal de parler de ses sentiments, je sais qu'il m'aime car il m'a dit que si je n'étais pas "moi", il aurait arrêté la relation mais voilà c'est "moi" donc il continue même si compliquée.

Je ne sais pas comment je fais pour tenir le rythme, mais je tiens. Le fait d'avoir perdu ma soeur très jeune m'a appris à être forte..mais cette solitude est tellement pesante..aaaaa!
Mais c'est comme ça, je le sais!
Alors je poursuis mon chemin..je comprendrai ou ne comprendrai pas un jour le pourquoi de ce que l'univers me fait "vivre"..mais je l'accepte!

Voilà, je remercie toutes celles et ceux qui auront eu le courage de me lire jusqu'au bout.
Je suis une grande passionnée de l'écriture, et étant secrétaire dans mon jeune temps, je tape pratiquement aussi vite que je parle..hihi..donc je ne me rends pas compte de la longueur que mon texte peut prendre..je suis désolée!!

Bonne journée à toutes.
Et si quelqu'un pouvait m'apporter un ressenti sur ma relation avec P., ça me ferait plaisir!

gros bisous..merciiii d'être là, pour moi, une inconnue mais une inconnue qui le devient un peu moins.. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra
Voyant(e) et modérateur
Voyant(e) et modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6061
Age : 38
Localisation : l 50°1 N - L 3°36 E
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Jeu 15 Avr - 9:56

Si tu veux un ressenti, peut-être demande ça dans la partie voyance Wink (en résumé parce que d'office tout le monde ne lira pas smiley )
Quoi qu'il en soit je te trouve très courageuse d'avoir pris les choses en mains et d'avoir réussi à comprendre des tas de choses seule, sans aide extérieure bravo2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laptitefleur
Mulhadhara
Mulhadhara


Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 48
Localisation : vosges
Emploi/loisirs : assistante maternelle agréée
Humeur : optimiste de la vie
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Jeu 15 Avr - 10:15

flower
Ouiii, sans doute que la longueur de mes textes peuvent en faire fuir plus d'un.. Laughing
(je pourrais considérer cela comme un de mes défauts..mais tellement besoin de parler que..oooohh!!)

Je vais poster dans partie "voyance" mais..grrr..en même temps, ça me dérange un peu car je ne suis pas vraiment venue sur ce forum pour "profiter" de quoi que ce soit, et du coup, si je poste pour une réponse à un ressenti, ça ne me correspond pas donc ça me dérange quelque peu!

Mais bon, je vais essayer malgré tout de me laisser guider par mon intuition..

Ah oui, hier soir, en allant visiter un peu le forum, je me suis arrêtée sur la partie "intuition", là où il y a des "exercices"..
Sans me vanter (je suis loin d'être comme ça)..je me suis suprise à réussir à trouver quelques réponses..vraiment ça m'a destabilisée sur l'instant..mais en même temps, ça m'a permis de prendre conscience que ce ressenti spécial que je pensais avoir était peut-être bien là, au fond de moi, et qu'il suffisait que je le développe..
Je vais poursuivre le Belline..mais j'avoue être tenté par le tarot de marseille aussi!

C'est quand même incroyable ce qui m'arrive..mais j'adorrre ça!!
bonne journée Alexandra et mercii
(je risque de souvent vous remerciez..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra
Voyant(e) et modérateur
Voyant(e) et modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6061
Age : 38
Localisation : l 50°1 N - L 3°36 E
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Jeu 15 Avr - 10:22

Tarot de Marseille moins joli, à mes yeux, mais bcp + de livres et de site qui en parlent donc + facile pour débuter.
Le Belline est réputé difficile Wink
Allez zou, va poser ta question et n'hésite pas à te servir de nous comme cobayes dans la section entrainement si tu veux te tester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laptitefleur
Mulhadhara
Mulhadhara


Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 48
Localisation : vosges
Emploi/loisirs : assistante maternelle agréée
Humeur : optimiste de la vie
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Jeu 15 Avr - 10:40

flower bizz aide1 sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roselande
Anahata
Anahata
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3131
Localisation : picardie
Humeur : positive attitude
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Jeu 15 Avr - 10:41

le fait d'avoir pu coucher tous ces mots ta certainement fait beaucoup de bien, extérioriser , évacuer, être écouté sans jugement, ça fait du bien. Ici on a cette chance, et tu veras comme c'est génial.
D'abord bravo pour tout le travail que tu as fait et que tu fais encore sur ton "toi", on a trop souvent tendance à s'oublier, en tant qu'épouse et en tant que mère aussi, les autres que l'on fait passer avant nous même....et puis un déclic, un obstacle qui fait que l'on regarde autrement les choses...pour ma part divorces....remise en question....et c'est là où tout devient plus "claire", il y a autre chose, et cette "autre chose" passe par mon moi...
bonne continuation , tu es sur le bon chemin, écoute ton coeur, écoute ton âme....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mmyriam
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4663
Age : 40
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 19/09/2009

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Jeu 15 Avr - 11:51

je plussoie ce qui t'as déjà été dit, tu peux écrire autant que tu veux, ça fait toujours du bien, et tu trouveras toujours une courageuse au moins pour te lire jusqu'au bout Wink

Et non, tu n'ennuieras personne en posant ta question, ils répondent car ils le veulent bien, il ne sont en aucun cas forcé de faire ça, et ils aiment ça. alors rassure toi Wink et fonce si tu en ressent le besoin et l'envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëlle
Manipura
Manipura
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1251
Age : 39
Localisation : Là où on a les chapeaux ronds comme dit la chanson
Emploi/loisirs : J'ajuste mes voiles face au vent;-)(nan, chuis caissière dans la station service d'1 supermarché)
Humeur : Ouais ça va et toi ? :-D
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Jeu 15 Avr - 13:01

Bonjour à toi sun2 ,


Je me retrouve un peu dans ta situation : j'ai une fille de 8 ans dont je me suis séparée du père il y a plus de 5 ans, mais les débuts étaient comme les tiens : j'étais jeune (17 ans), je sortais d'une déception sentimentale avec quelqu'un d'autre, il était gentil, etc..... mais je ne l'ai jamais aimé comme on doit aimer un conjoint. Mais la routine, le conformisme m'ont fait continuer avec lui, jusqu'au jour où, lors d'une simple dispute, j'ai eu le déclic, j'ai pris conscience que j'avais perdu 8 ans de ma vie avec lui. Tout comme toi c'est moi qui gérais tout, lui étant routier et partant à la semaine, ce n'était pas simple !!

Ma séparation a été une bénédiction car depuis j'ai entamé le même chemin que toi, celui de l'introspection, de l'analyse, je suis partie à la rencontre de moi-même, alors que jeune je vivais selon ce que ma mère, et d'autres, voulait voir de moi, elle m'a imposé ces choix, il fallait que je sois comme ci, comme ça.....

Tout comme toi, quelqu'un m'est "tombé" dessus, alors que je ne m'y attendais pas du tout ! Sauf que jamais rien ne s'est concrétisé, c'était un collègue de travail. Lui aussi traine des "casseroles", si je puis dire, il n'est pas guéri d'une lourde relation dont il est ressorti en miettes, puis d'autres blessures de son enfance bien enfouies, dont il ne m'a jamais parlées mais que j'ai ressenties. Ca fait 10 mois que je n'ai plus de contact avec lui, étant donné qu'il ne s'est rien passé, même de physique, tout était platonique, je cherche à comprendre aussi pourquoi j'ai vécu "ça", je cherche toujours le sens.

Moi j'ai la chance d'être seule et tranquille avec ma fille, alors que toi tu es toujours avec ton mari et fais semblant que tout va bien alors que ce n'est pas le cas, ce qui est extrêmement perturbant. Toutefois, la solitude, tout comme toi, je connais très bien, depuis toute jeune, mais j'ai appris à l'aimer, à m'aimer, à en faire une force, et aujourd'hui je fais profiter de mon rayonnement intérieur à beaucoup de personnes.

Commence d'abord par t'aimer, c'est la première étape, et lâche un peu prise, c'est à dire que le jour où ça ne va pas, ne fait pas comme si ça allait bien, mais dit que ça ne va pas, tu en as le droit, tu n'es pas une superwoman. Tes enfants ont quel âge ? Tu ne penses pas qu'il serait bon de leur parler vraiment de ce qu'il y a envers ton mari et toi ? Ils ne ressentent pas des tensions ?

Quant à P, là, je sais que c'est dur......en effet les hommes ne fonctionnent pas comme nous, même s'ils aiment, ils ne l'avouent pas forcément concrètement, pour ma part, je ressentais la réciprocité de ses sentiments, il me le faisait comprendre par des sous entendus, des allusions, or il n'était pas prêt, il avait d'autres choses à régler de plus important (du coup, lassée, j'ai pris de la distance, car d'une part j'en avais assez de le voir avancer et reculer, ce qui est normal car une personne instable déstablise les autres, et d'autre part, il ne m'avait jamais rien promis concrètement et j'ai voulu le bousculer pour lui faire avouer ses sentiments, ce qui n'était pas non plus une bonne chose).

Tu es en train de te mettre dans une situation d'attente qui te ronge, alors qu'il ne faut rien attendre du tout. Ta situation est complexe, la sienne aussi, il faut donc prendre les choses au jour le jour, te réjouir de chaque contact que vous avez mais sans lui en demander plus, parce qu'il n'est peut-être pas en mesure de t'apporter plus pour l'instant, même si au niveau sentimental il le ressent, tant il a de choses à régler intérieurement. Quant à vouloir qu'il te manifeste ses sentiments par sms, ou déclaration, ou que sais-je, là aussi n'attend pas.... eh oui je sais, pas facile, tu voudrais qu'il te dise que..... parce que ces choses se voient comme le nez au milieu de la figure, sauf que lui n'en n'est pas au stade de calquer ce qu'il ressent au fond de lui pour toi, à la réalité des choses, il n'est pas prêt à exprimer ça réellement, c'est la toute la différence entre intégrer les choses intellectuellement et émotionnellement. Intellectuellement, il sait très bien quel effet tu lui procures, mais émotionnellement, il n'est pas prêt à y regarder de plus prêt parce qu'il y a d'autres barrières à faire sauter avant. Nous les femmes avons la capacigté de régler plusieurs choses en même temps, alors que les hommes ont tendance à se renfermer dans leur caverne, et à régler un problème l'un après l'autre. S'il ne se manifeste pas à toi, ça ne veut pas forcément dire que tu n'as pas d'importance pour lui ou qu'il ne pense pas à toi, non, ça veut dire qu'il a d'autres soucis à régler, qu'il veut faire la part des choses entre tout ça, il n'a peut-être pas envie non plus de te considérer comme un passe-temps ou un bouche trou ??

Pense à toi, vis pour toi sans attendre. Ok, tu sembles l'aimer, et ça c'est spontané on ne peut pas toujours contrôler les élans du coeur, mais ne calque pas ta vie sur ses moindres faits et gestes. Prend confiance en toi, aime-toi, estime toi, valorise toi, non pas pour quelqu'un d'autre, mais pour toi-même, et tu verras que tu finiras par aimer être seule avec toi-même. Une seule et unique personne ne peut combler tous tes besoins, mais tu es bien la première personne à avoir les ressources en toi pour te combler toi-même. C'est en étant bien avec soi qu'on est bien avec les autres, c'est en s'aimant d'abord soi qu'on sait mieux aimer les autres.

Ce que tu vis est quelque part "classique", combien de femmes de ton âge, enfants quasiment élevés, se retrouvent un jour face à elles-mêmes et font le constat de ce dont tu t'es rendue compte ? Elles ont vécu pour leur mari, leurs enfants, elles ont mené carrière et vie familiale d'une main de maître, mais intérieurement, elles sont passées où ? Qu'ont-elles fait de leur épanouissement personnel ? Il est enfoui sous le conformisme, sous les mécanismes d'une société qui dit que "c'est comme ça", "faut faire avec", "on n'a pas le choix", etc.....

Occupe toi d'abord de toi-même, n'attend rien de précis de P., parce que vos vécus respectifs ne vous aident pas pour l'instant à pouvoir envisager quelque chose de commun. Lui est englué avec son épouse, mais toi, es-tu prête à taper du poing sur la table en disant à ton mari, à tes enfants "voilà les enfants, je n'aime plus votre papa, j'aime quelqu'un d'autre, j'envisage de me séparer de votre papa, qu'on ait chacun notre maison....", es-tu prête à ça, pas pour P., mais d'abord pour toi ??

S'il devait y avoir quelque chose de concret entre toi et P., dis toi que ça prendra du temps, parce que les conditions matérielles, autant pour lui que pour toi, ne se règleront pas du jour au lendemain. Et il est a souhaiter aussi que si quelque chose est envisageable entre vous, il faut que chacun d'entre vous soit bien en lui-même, c'est à dire dégagé de votre relation avec vos conjoints respectfis, et ça aussi, ça prend du temps.

Voilà sun2

Et pour ce qui est de la longueur de tes interventions, t'inquiète pas, je suis pareille que toi, la preuve ris

Bon courage Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laptitefleur
Mulhadhara
Mulhadhara


Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 48
Localisation : vosges
Emploi/loisirs : assistante maternelle agréée
Humeur : optimiste de la vie
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Jeu 15 Avr - 14:22

Bonjour Gaelle,

Olala..que tout ce que tu dis est juste.. bravo2
C'est tout-à-fait cela et je dois dire qu'en te lisant, je retrouve toute l'analyse que j'ai faite et que je suis en train de poursuivre, chapeau bas!

Au fond de mon coeur, j'ai vraiment envie de quitter mon foyer pour y retrouver une indépendance..de toutes façons, cette indépendance est déjà là puisque je ne partage plus rien avec mon mari.
Maintenant, il me reste à valider les choses bien dans ma tête, les intégrer complétement, les accepter entièrement et franchir le pas si difficile!

Mes filles ont 13 et 15 ans! Elles savent la situation du moins pour celle que nous faisons chambre à part!
Pour le reste, j'ai essayé d'aborder à maintes reprises le dialogue avec ma fille ainée (pour commencer). Mais là, je me trouve face à un mur, son âge (en pleine adolescence) ne fait rien pour arranger les choses.
Elle vit la situation relativement bien..pas de perturbation visible..elle vit sa vie d'ado., continue à progresser positivement dans les études..alors ça va!

Pour ma seconde fille, là non plus pas de trouble perceptible..elle est dynamique (peut-être un peu trop, ça peut être sa façon à elle de ne pas voir la situation de notre couple)..elle fait beaucoup d'activités : danse, gym, badmington, piscine..mais elle a toujours été comme cela donc je ne pense pas qu'elle se sente plus mal que ca!

Il est vrai qu'il est bien difficile de franchir à l'étape supérieure..c'est-à-dire de prendre la décision qui convient le mieux..se séparer ou rester comme celà???

Pour l'instant, je n'y arrive pas!
Olala, c'est vraiment usant, épuisant de vivre dans ce climat!

Malgré tout, et ça j'y tiens particulièrement, c'est qu'il n'y a pas de disputes entre mon mari et moi. On peut hausser le ton lorsque nous ne sommes pas d'accord sur le fonctionnement de la famille mais pas de déchirement outre mesure. Et c'est très important vis-à-vis des filles!

J'essaie toujours de faire très attention à ce que je peux dire lorsqu'elles sont en notre présence..mais souvent pour couper court à tout, je me réfugie dans mon "moi" intérieur, je ne parle plus, ça permet de faire redescendre les tensions perceptibles ressenties sur l'instant!

J'ai énormément progressé depuis deux ans. Ce travail personnel m'a appris beaucoup de choses. Je suis presque arrivée à être en accord avec moi-même..il me reste ce petit coup de pouce qui fera que je franchirai l'ultime étape!

Je pense que le regard de mes parents, de ma belle-mère et de ma famille, compte encore beaucoup dans ma vision. Cette peur (légitime pour tout être humain) de décevoir..en faite, c'est cela qui m'empêche de passer le cap!
Je ne veux pas brusquer les choses ; je prends sans doute tout ce temps pour faire le moins de casse possible auprès des gens qui me sont chers.

Maman est en santé fragile, alors je lui dévoile la situation de mon couple par petites brides..là, elle sait que je n'en peux plus ; que cette vie que je vis en ce moment, me devient de plus en plus lourde..elle sait aussi (et elle le voit) que je ne suis plus épanouie et ce, depuis plusieurs années..mais je reprends du poil de la bête, et je me force à vivre pour moi, oui, de plus en plus..je m'octroie le droit d'aller à la piscine deux fois par semaine avec deux amies proches, je vais au tai chi, et lorsque j'ai envie de me faire des sorties ciné (seule ou accompagnée d'amies), je ne me le refuse plus..et oh que ouii, ça fait un bien fou!

Je fais aussi beaucoup de marche..je me ressource dans la nature, j'ai la chance d'habiter une région montagneuse où de nombreux sentiers pédestres sont balisés..alors dans ces moments d'évasions, je me retrouve en pleine communion avec cette si jolie nature que je peux contempler, ressentir, apprécier, et ceci dans un grand bonheur!

Voilà Gaelle, pour la suite de ma petite vie.

Je vois que la tienne n'a pas été facile non plus et qu'elle ne l'est sans doute pas encore!
Tu as réussis à te trouver, à être au plus juste avec ce qui te correspond, bravo!
Je te souhaite plein de bonheur!

Mon rêve le plus cher, serait que je puisse partir en Asie, notamment au Tibet..partir faire une retraite là-bas, ne plus penser, ne plus parler, être seule avec le silence et pouvoir y trouver cette grande sérenité du corps et de l'esprit.
Malheureusement, financièrement c'est impossible..mais je poursuis à croire que ce rêve verra le jour!
J'aimerais beaucoup partagé ce rêve avec P..il est comme qui dirait moi au masculin..nous avons beaucoup de points communs, nous avons la même vision de la vie..essayer de vivre au présent, ne juger personne, être juste envers soi-même, profiter de la vie qui nous est offerte, et j'arrête là car je pourrais en écrire encore des lignes..hihi!!

Ouii, P. est mon âme soeur..seulement voilà, pour l'instant, et tu le dis si bien Gaelle, les choses font que..!

Bonne journée à toi
Bonne journée à tous et toutes.
Et bon courage à tous ceux qui sont dans une période difficile, quelle qu'elle soit..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëlle
Manipura
Manipura
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1251
Age : 39
Localisation : Là où on a les chapeaux ronds comme dit la chanson
Emploi/loisirs : J'ajuste mes voiles face au vent;-)(nan, chuis caissière dans la station service d'1 supermarché)
Humeur : Ouais ça va et toi ? :-D
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Jeu 15 Avr - 15:38

En trame de fond, je me retrouve en toi !!

Pour moi aussi, je sais que l'homme dont je parle est aussi mon âme soeur, beaucoup de "coïncidences", de "hasards" me l'ont fait comprendre, mais pareil, les choses font que.... il n'est pas prêt..... et tu sais depuis combien de temps ce petit "jeu" dure entre nous ? Depuis deux ans..... Il y a deux mois il est venu s'installer à 6 kms de chez moi, le "hasard" m'a fait le savoir officieusement, car officiellement, je n'en sais rien...... je fais confiance au "hasard", à l'Univers, si on doit de nouveau être en contact, ça se fera par la force des choses, je ne vais rien forcer, de toute manière, il avait besoin de se reconstruire, mais moi aussi, car n'ayant jamais aimé de cette façon là, je me suis demandé au début quel genre de sentiments j'avais pour lui, si je ne me trompais pas....et non, je ne me suis pas trompé sur le genre de sentiments que je ressentais, je lui ai avoué, mais lui n'avait pas fait le chemin en lui.

Aujourd'hui, je suis totalement détachée, je me laisse couler par la vie, sachant que rien n'est fixé, qu'il se pourrait que je ressente un tel amour pour quelqu'un d'autre... ou pas. J'apprécie la vie et ses petits bonheurs simples sans rien planifier, sans faire aucun plan sur la comète et mon Dieu que ça allège !!!

Le fameux regard des autres, la considération de la famille ! C'est fatigant de devoir ménager la chèvre et le choux, mais bien souvent c'est pour éviter des disputes. J'ai été mise sous cloche par mon père, qui malgré mes (futurs) 32 ans me voit encore comme si j'en avais 5 Rolling Eyes , et ma mère, décédée il y a 3 ans, a projeté sur moi ses désirs, ses choix, ses images...... tout ce qu'elle aurait voulu faire, être, il aurait fallu que je le fasse, que je le sois Rolling Eyes

Maintenant "délivrée", sans être péjorative, de ma mère, je prends soin de me préserver de mon père, que parfois je dois ménager comme si..... c'était mon gosse...... c'est quelqu'un de très négatif, qui a toujours vécu dans le passé, il a tellement de peurs que jeune, j'étais angoissée, négative, parce que je baignais dedans. Mais depuis que je me reconstruis, reconstruction qui a commencé à ma séparation, je m'affirme, et quelque fois mon père en pâlit, mais ce n'est pas grave ris

C'est vrai que ma vie n'est pas forcément facile, si je me base sur des conditions matérielles, mais je ne suis pas malheureuse du tout, j'ai toujours sû me contenter avec bonheur de ce que j'avais, je ne vis aucun malheur, j'ai un boulot, un toit, un quotidien serein avec ma fille.

C'est marrant ton envie d'évasion, je ressens aussi la même chose. Lorsque j'ai vu lors du séisme d'Haïti, tout ces gens appartenant à des organisations humanitaires ou même ceux qui sont partis à l'aventure, je me suis dit "si j'avais pas eu ma fille, je serais partie". Je ressens que plus tard j'aurai à faire quelque chose de ce genre, ma fille grande, moi libérée des contraintes d'éducation d'un enfant, donc libre, j'irai donner un peu de soleil aux gens, où que ce soit. Donc ne perds pas de vue qu'un jour ce voyage tu pourras le faire, ce n'est peut-être pas qu'un rêve mais une aspiration profonde !

Je suis comme toi, dès que je le peux je pars me ressourcer dans la nature, là, je me sens vraiment en harmonie avec moi-même, les masques inconscients que je porte en société tombent. Dès que mes yeux se posent sur un brin de verdure, ça peut être un arbre face à ma fenêtre, que j'écoute ce qu'il se passe dehors, que j'entends un oiseau chanter, je suis bien. Je suis très sensible à la nature, au calme.

Nous nous sommes casées trop jeunes, nous n'avons pas eu le temps de nous découvrir, ni de découvrir nos aspirations profondes, d'ailleurs la preuve, nous n'avons pas sû reconnaitre à temps que ce que nous ressentions pour nos conjoints respectifs n'était pas un véritable amour. Il n'est jamais trop tard, je suis sûre que tu es sur la bonne voie ilove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laptitefleur
Mulhadhara
Mulhadhara


Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 48
Localisation : vosges
Emploi/loisirs : assistante maternelle agréée
Humeur : optimiste de la vie
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Ven 16 Avr - 10:15

flower

coucou à tous,

Tout d'abord j'espère que vous vous portez tous et toutes bien.

Un beau soleil ce matin au réveil, aaah, ça fait du bien d'entendre les oiseaux chantés..j'adorrre être réveillée par ce joli son!! bounce

J'ai enfin eu un appel de P. hier soir..et à ma grande surprise, c'est la première fois en 20 mois que l'on se connait, qu'il ose m'appeler en compagnie de son associé..!
Ca m'a fait vraiment fait plaisir!
Il était parti trois jours en Afrique du Nord pour le boulot, ne m'avait pas appelée depuis son départ lundi..il m'a trop manquée mais chuuut, je ne lui dit jamais..je n'aime pas jouer à la possessive, et par respect envers lui, je lui dit très rarement lorsque je suis mal par son absence verbale!

J'aimerais savoir comment faire pour pouvoir vivre au quotidien cette situation..je m'explique :

"Lorsque je n'ai pas de nouvelles, soit par téléphone, soit par sms (car notre relation est plus sur de l'audio que du visu de par la distance qui nous sépare et le rythme de vie de P.)..mes pensées négatives arrivent.."s'il ne m'appelle pas, c'est qu'il s'en fou de moi".."il ne m'aime plus".."il a une autre femme en tête".."il appelle une autre femme"..etc..
Forcément ces pensées "détruisent" et font mal..je fais tout ce que je peux pour les chasser..par la méditation, j'essaie de progresser en ce sens..!

Seulement, ce n'est pas encore quelque chose de facile à faire, et lorsque ce manque de lui m'assaille, une angoisse m'arrive, j'ai mal au ventre, je suis donc mal..grrr!!

J'aimerais pouvoir vivre cette relation plus sereinement..vos conseilssss, merciiii!
bonne journée
bises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra
Voyant(e) et modérateur
Voyant(e) et modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6061
Age : 38
Localisation : l 50°1 N - L 3°36 E
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Ven 16 Avr - 10:52

De mon point de vue tu gères déjà ça vachement bien Shocked
Mais bon, ne pas oublier "le Secret"...et surtout ne pas oublier que tu es un être humain et que tu as le droit aussi parfois d'avoir des moments de doute... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mélia
Anahata
Anahata
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4521
Localisation : sud de la France
Emploi/loisirs : lecture jardinage
Humeur : changeante comme le temps
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Ven 16 Avr - 10:53

un conseil difficile à suivre : il faut éviter les pensées négatives qui ne font energetiquement qu'aggraver la situation

chaque fois qu'une formulation négative arrive dans ta tête tu retournes la phrase en positif ...c'est un entrainement de tous les instants ..."il ne m'appelle pas il doit avoir beaucoup de travail mais il pense à moi quand même"

en spiritualité le sentiment de manque aggrave le manque donc c'est tout un travail sur toi à faire et en permanence ... bizz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roselande
Anahata
Anahata
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3131
Localisation : picardie
Humeur : positive attitude
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Ven 16 Avr - 11:06

c'est ce que je disais dans un autre post...
plus vous allez avancer dans le temps, plus tu auras envi d'autre chose...même si au départ vous êtes d'accord pour ne pas quitter vos conjoints l'un pour l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laptitefleur
Mulhadhara
Mulhadhara


Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 48
Localisation : vosges
Emploi/loisirs : assistante maternelle agréée
Humeur : optimiste de la vie
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Ven 16 Avr - 12:17

je suis consciente de ce que tu dis roselande..

C'est pour cela que je demande quelques conseils afin de pouvoir gérer ces difficultés...notamment le manque qui, oui effectivement, engendre le manque..grr..c'est difficile!

Aujourd'hui, journée qui début avec un moral à zéro..et pourtant, je m'efforce de toujours relativiser..je dirai que c'est ce vendredi fait partie d'un de mes jours bas!!

Je m'accroche, je me boost pour essayer au quotidien de gérer ma vie comme elle doit l'être..olala, il me manque tellement aujourd'hui!

Je ne sais pas si c'est parce que je l'ai eu au téléphone hier soir..Il faut dire qu'il m'a surprise car pour la première fois, il m'a appelé en compagnie de son associé..de sa voiture!
Du coup, son appel m'a fait encore plus plaisir que d'habitude..cela m'a fait me dire "tiens, il ose appelé en compagnie de son collègue, jusqu'à maintenant, il n'osait pas..son associé est donc au courant pour nous deux..serait-ce un signe qu'il intègre et accepte mieux notre relation si il m'appelle devant lui?"..

Bon allez, je vais vaquer à mes occupations et ce n'est pas ce qui manque!
Je vais me donner du courage et chasser ces pensées qui m'angoisse..mercii de vos bons conseils.

(la solitude me pèse à certains moments, aujourd'hui est un jour de grande solitude mais je vais y arriver!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roselande
Anahata
Anahata
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3131
Localisation : picardie
Humeur : positive attitude
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Ven 16 Avr - 13:06

Je sais ce que tu ressens, et je ne peux que comprendre...j'ai vécu et vis encore cette situation, à la différence que maintenant je n'attends plus rien de notre histoire, donc j'apprécie simplement le temps quand il m'en donne...
chaque petite chose... te confortera ou te blessera...
il t'a appelé devant son collégue, c'est bien , mais c'est-il dévoilé quand il t'a appelé ou t'a-t-il appelé comme on appelle une amie ?
je me reconnais dans ton attitude à la différence que moi j'étais bien seule et lui marié, et toujours marié.
je dirai qu'il est là pour te soutenir dans tes moments difficiles, il est bon de se sentir aimer, de se sentir exister...
un seul mot de sa part peut te donner des ailes pour la journée, un seul silence peut te détruire la journée...
il faut que tu arrives à vivre sans rien attendre afin de prendre que le bon....si ton histoire doit avoir un avenir elle l'aura....et là aussi je sais plus facile à dire qu'à faire (expérience encore une fois)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mélia
Anahata
Anahata
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4521
Localisation : sud de la France
Emploi/loisirs : lecture jardinage
Humeur : changeante comme le temps
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Ven 16 Avr - 14:15

oui mais ne rien attendre et simplement être là pour lui quand il le veut et quand il est disponible n'est ce pas inconsciemment s'empêcher de faire une autre rencontre ? diminuer toute chance de trouver un autre amour ..?si j'avais continué d'espérer aurais - je vu cet homme sur la plage qui est devenu mon mari ?on ne sait pas grand chose ,enfin d'une maniere sûre, de ce que crée exactement notre pensée ..si tous les évènements sont en dormance sur d'autres plans vibratoires nous y sommes certainement pour quelque chose ...


c'est une situation tellement commune ...tapez "back street " sur votre ordi c'est un roman et un film anciens mais toujours d'actualité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Ven 16 Avr - 14:28

piouuuuuuuu,ayé, j'ai tout lu tongue

une petite idée qui m'est venu sur ta baisse de moral du jour et tes inquiétudes..
essayes de voir tout le positif qu'il t'apporte, tout ce qu'il a pu te dire, te faire plaisir..
ne va pas imaginer, supposer car ca te détruira..
raccroches toi à ce que tu sais et tu verra qu'il n'y a que du positif et du bonheur..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mmyriam
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4663
Age : 40
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 19/09/2009

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Ven 16 Avr - 14:57

je plussoie perline, quand le manque gagne, tente de te fixer sur ce que tu as de lui, ou de toi... Surtout de toi même je dirais. Perso quand ça m'arrive, j'interdis au manque de me gacher ma journée... C'est peut-être idiot à voir comme ça, mais ça marche, je ne lui donne pas le droit de s'installer, il est la oui je le sais, mais interdiction de revendiquer quoi que ce soit, et ça marche souvent. Je pense à ce que j'ai, je fais ou vais faire. Les chance que j'ai etc... Parfois je me dit qu'il ne sais pas ce qu'il manque tant pis pour lui, ça aide aussi un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roselande
Anahata
Anahata
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3131
Localisation : picardie
Humeur : positive attitude
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Ven 16 Avr - 15:13

mélia quand je disais ne rien attendre je voulais dire ne pas se fermer dans l'attente....ne pas se fermer tout cour à la vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laptitefleur
Mulhadhara
Mulhadhara


Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 48
Localisation : vosges
Emploi/loisirs : assistante maternelle agréée
Humeur : optimiste de la vie
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   Ven 16 Avr - 18:00

yesss, je suis vraiment très heureuse de vous connaître..vous êtes supers sympas..hihi!!

Et vos messages m'aident vraiment beaucoup, c'est super, vous êtes gentilles, vraimennntttt, contente de votre aide!

Je sais que je peux m'empêcher une éventuelle autre rencontre en vivant ainsi mais c'est ce choix de vie qui pour l'instant me correspond même si une certaine souffrance vient se mélanger à ce grand amour..

Je vais suivre vos bons conseils..j'en ai déjà appliqué certains..notamment le lacher prise..ça marche quelque fois mais pas toujours..je persèvère car je sais que toutes ces choses (lacher-prise etc) ne "s'apprennent" pas en cinq minutes..mais j'ai espoir d'y arriver.

Pour la suite de ma grande aventure..car je peux dire que c'est une grande aventure ce que je vis..

P. m'a téléphoné ce midi et à 15h30..échange très joviale..j'ai peut-être un ptit espoir d'une éventuelle visu ce week-end..ooooh, j'aimerais biennn!!
Sa femme part pour ces deux jours à venir (chose exceptionnelle)..il m'a dit qu'il était sur ses gardes car elle le "film", me rappelle pour me dire si possibilité..j'y crois!

Je vous remercie encore beaucoup pour votre soutien et je vous souhaite plein de bonheur!
bon début de week-end
a bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: grande solitude et pourtant...   

Revenir en haut Aller en bas
 
grande solitude et pourtant...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Reportage sur les petites combines de la grande distribution
» Saint Jean-Baptiste-Marie Vianney Curé d'Ars et commentaire du jour "Femme, ta foi est grande"
» «La grande inspiratrice de ce monde, c'est la mort»
» La Grande Armée en quelques chiffres
» demande d aide contre la solitude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le trésor intérieur :: L'espace des membres :: Soucis, problèmes, tracas-
Sauter vers: