Le trésor intérieur

Forum ésotérique et bien-être. Ici nous parlons voyance, bien-être, développement personnel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Mais où êtes vous ??
Jeu 3 Mar - 0:03 par Beth

» A LIRE : ROMAN INITIATIQUE SUR LA REINCARNATION
Sam 27 Juin - 18:53 par Lectrice

» toc toc toc
Mar 26 Mai - 22:47 par wendelyn

» * Hello !! *
Jeu 6 Fév - 22:08 par paupiere

» Bonjour à tous
Sam 2 Nov - 13:23 par moisab

» e-liquide Neovapo
Ven 24 Mai - 17:53 par RaphaT

» Notre avenir...
Mer 8 Mai - 9:16 par Invité

» Pierrot
Sam 24 Nov - 12:52 par monsieurK

» Petit coup de coeur
Jeu 27 Sep - 13:34 par Daniel

Sujets les plus vus
homéopathie
Association d'idée
Un pilier du forum s'en est allé
Shakespeare Sonnet 116 - Qu'est-ce que l'amour ?
un petit jeu !!!!
L'Oracle Bleu
Les nuits d'Alex.
Pierrot
cette nuit
entraînement oracle gé
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Partenaires

Odyssée Voyance

Recettes de cuisine

Votez pour le forum 1 clic = 1 vote. Merci.

Classement de sites, inscrivez le vôtre !

Sponsors


Partagez | 
 

 a votre avis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mmyriam
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4663
Age : 39
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 19/09/2009

MessageSujet: a votre avis   Jeu 1 Oct - 22:22

ça veut dire quoi mon "ex" qui me dit qu'il m'aime, mais pas comme il le souhaiterais................... Shocked je craque.... Je ne comprends plus, je sais qu'il veut prendre du recul je l'accepte, mais il est plus présent maintenant que je suis malade qu'avant. Comment je dois faire pour réussir à accepter sa présence à mes cotés malgré les menaces de son absence. Ca fait deux ans et demi, que je suis patiente on habite à 80 km l'un de l'autre en ayant un boulot à l'opposé l'un de l'autre donc on se voyait que le we, et maintenant il se retrouve avec un boulot dans ma ville, va venir habiter ici, mais ne sais pas s'il veut de moi ! Je veux bien prendre du recul, accepter qu'il soit libre s'il est heureux mais ça fait mal. Si mal... j'en ai marre de pas trouver de bonheur. De me contenter de penser que j'ai un boulot, que je paie mes factures, que je suis quelqu'un de bien, mais pas assez bien pour être aimée. Pourquoi? A certain moment je me dit que c'est pour mieux rebondir que c'est mieux puisque s'il tient à moi on sera plus fort, et sinon c'est que ça n'aura pas tenu. Mais j'en ai marre de souffrir, marre d'avoir mal, je me demande même parfois pourquoi j'y suis pas resté sur la table d'opération, fini la douleur... Je sais que sans douleur on connais pas le bonheur, mais ma vie est une succession de douleur, je récolte jamais ce que je sème. A quoi ça sert d'avoir été honnête ouverte gentille compréhensive et patiente, si ce n'est s'entendre dire qu'il a rien à me reproché que je suis parfaite qu'il n'a jamais été aussi heureux et qu'il retrouvera jamais ça mais qu'il ne m'aime pas comme il le souhaiterais... à quoi ça sert de se battre, j'en peux plus ! Pourquoi je me suis autorisé à l'aimer, j'aurais du mettre des barrières plus forte et le repousser plus fort! Dites moi à quoi ça sert. Es-ce toujours comme ça? J'ai aussi envie d'être aimé, et j'en ai marre d'être seule....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fernwright
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4146
Age : 54
Localisation : Nîmes (France)
Emploi/loisirs : bénévole dans une bibliothèque théologique
Humeur : à la recherche de Celui qui m'a trouvé...
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: a votre avis   Ven 2 Oct - 6:58

...les amours humaines...

_________________
http://www.chess.com
http://www.echecs.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roselande
Anahata
Anahata
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3131
Localisation : picardie
Humeur : positive attitude
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: a votre avis   Ven 2 Oct - 8:45

pas simple effectivement, apprendre à lacher prise toujours et encore, plus facile à dire qu'à faire parfois, je le sais....tirer le positif de chaque expérience, se permettre de grandir encore et encore même si ça passe par la "douleur", je suis passée par là plusieurs fois déjà, je ne peux que comprendre ta souffrance, tes questions, pourquoi moi ??? mais avance sur le chemin qui est le tien et ne retourne pas, tu veras la lumière au loin est si jolie. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mélia
Anahata
Anahata
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4521
Localisation : sud de la France
Emploi/loisirs : lecture jardinage
Humeur : changeante comme le temps
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: a votre avis   Ven 2 Oct - 8:46

aide1 bizz lorsque tu seras completement remise de ton opération Mmyriam il faudra mettre les choses au clair tu ne peux indefiniment rester dans l'attente de son bon vouloir ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesca
Mulhadhara
Mulhadhara
avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 58
Localisation : Côte d'Or
Emploi/loisirs : Secrétaire
Humeur : Zen attitude
Date d'inscription : 25/09/2009

MessageSujet: Re: a votre avis   Ven 2 Oct - 10:20

Hello mmyriam Very Happy

A en croire les mots, l'amour ne dépend pas de celui ou celle qui est pourtant le seul à pouvoir le ressentir mais de 'l'objet' aimé. Une image extérieure de l'amour au lieu du sentiment vécu profondément, au sein de l'être. L'amour est un sentiment, seulement un sentiment.

Peut-être faudrait-il se poser la question de savoir si c'est une histoire d'Avoir ou d'Être ? Aimer pour avoir, parce que l'on s'est identifié à 'l'objet' aimé, qu'on en a besoin, que la peur de le perdre, et donc de se perdre un peu, va jusqu'à rendre jaloux ou dépendant ? Ou être simplement soi dans la présence des autres, dans la présence de toute chose ? Aimer pour ce qui est sans contrôle, sans possession, juste être aimant... ou pas...

La réponse ne peut se trouver ni dans ce texte, ni dans les réflexions qu'il t'amène ! Elle sera dans ton observation sincère de ce que tu vas commencer à vivre à partir de maintenant ! La pensée pourra t'apporter de nombreuses justifications, excuses et rationalisations, mais elle ne changera pas ce que tu fais, ce que tu ressens, qui tu es aujourd'hui. Avoir des explications ou assumer qui je suis maintenant, et changer ?

Je te souhaite une bonne journée sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritualite.forum2discussion.com/forum.htm
mélia
Anahata
Anahata
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4521
Localisation : sud de la France
Emploi/loisirs : lecture jardinage
Humeur : changeante comme le temps
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: a votre avis   Ven 2 Oct - 11:08

un peu trop théorique à mon goût
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mmyriam
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4663
Age : 39
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 19/09/2009

MessageSujet: Re: a votre avis   Ven 2 Oct - 11:13

merci pour vos gentils message, ça va mieux ce matin. J'ai beaucoup réfléchit depuis qu'il m'en a parlé. J'ai réussi a accepter de le laisser partir si tel es sa volonté, mais non ça ne change rien au fait que j'ai mal. Au fait qu'il me manque déjà. J'ai par le passé accepté tant de chose et donné tant de moi, je ne regrette rien, j'ai donné car je le pouvais et le voulais. Mais c'est pas juste d'avoir ce revers de médaille. C'est pas juste de savoir qu'après tant de galère, et de séparation du à la distance, il va se trouver à quelque kilomètre de moi. C'est ce dont j'ai rêver depuis longtemps. Avoir une relation de couple simple, ou l'on peut se voir et construire quelque chose quand on veut. Pas quand on peut.
Et savoir que maintenant que ça peut arriver c'est lui qui hésite... là j'ai plus de mal a accepter. Je lui en veut pas, je peux pas le forcer a m'aimer, et j'ai accepté de mon plein gré de lui ouvrir mon coeur, tout en sachant que l'happy end n'est jamais sur. Mais c'est pas juste.
Le texte de Francesca me fait réfléchir. Savoir si c'est une histoire d'Avoir ou d'Etre. Je pense que c'est d'Etre, c'est le premier homme avec qui je suis moi, avec qui je joue pas de rôle ou je me suis ouverte entièrement et en qui j'ai eu pleinement confiance. Je sais depuis car je me suis remise en question qu'il y a des choses en moi que je veux changer, mais pour moi, pas pour lui. Parce que je pense qu'il est temps que je le fasse. Mais je dois attendre d'être guérie et de pouvoir marcher pour ça.

Je l'aime de façon simple, sans chichi, sans fioriture, sans possession, sans jalousie, j'aime qui il est, avec ces défauts et ces qualités. Et je ne veux que son bonheur, avec ou sans moi, mais que vais-je faire de cet amour s'il me quitte. Je ne pourrais jamais aimer quelqu'un de la même manière. J'ai la sensation au fond de moi, qu'on est fait pour être ensemble. Je sais que toute les personnes disent la même chose, mais c'est une sensation étrange. Elle me permet même de me dire qu'il n'est simplement pas prés à le sentir ainsi. Que ça viendra. Je ne me lancerais pas à dire que c'est mon ame soeur, mais presque. Je sais que je pourrais par la suite rencontrer quelqu'un d'autre et ressentir suffisamment d'affection pour l'aimer d'une autre façon, et faire ma vie avec. Mais ce que je ressent maintenant, me semble tellement vrai, tellement pur, que ça va me manque de l'étouffer. Et pourtant j'y serais obligée s'il me quitte. Je maintiens que la vie n'est pas juste. Et même s'il existe la possibilité d'avancer chacun de son coté pour mieux se retrouver plus tard, j'ai du mal a ne plus avoir mal. ça fait bien trop mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paupiere
Svadhistana
Svadhistana
avatar

Masculin
Nombre de messages : 381
Localisation : Ile de France
Humeur : ... en un clin d'oeil !
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: a votre avis   Sam 3 Oct - 0:53

De ce que m'ont donné les entités de là haut, il faut faire attention à ne pas résumer la relation amoureuse (ou l'Amour, c'est comme vous voulez) à une dualité Avoir ou Etre, ce n'est pas que l'un ou l'autre, ce n'est pas l'un et l'autre, c'est toujours un peu de ces deux notions, et beaucoup plus encore.
A un moment on m'avait dit qu'aimer n'est pas posséder, et je pense que dans le contexte ici présent il faut bien sortir de cette notion de possession que l'on peut retrouver dans les mots "lâcher prise" et ces difficultés qui sont citées ici et qui tournent autour de "il hésite", "mal à accepter", "pleinement confiance", "happy end n'est jamais sûr" ou encore "c'est pas juste", ou encore "s'il me quitte". Ces mots rappellent des thèmes qui laissent entendre que derrière la situation il y a un échange de type donnant donnant, ce qui ne doit pas résumer la situation amoureuse.

L'amour n'est pas une histoire de mots, et encore moins une histoire de calcul. On n'a pas programmé pour tomber amoureux, pourquoi se mettre à tatonner ou à projeter des situations quand on vit quelque chose et que vient le spectre de la séparation? Pourquoi serait-il plus juste de dire que la vie n'est pas juste? Nous sommes 6 milliards d'individus sur cette planète, et à peu près la moitié sont des filles. En quoi serait-il plus juste de dire que vous êtes la personne la mieux placée pour faire son bonheur, et en quoi serait-il plus juste de penser à la douleur que vous ne vivriez pas s'il restait auprès de vous plutôt qu'à la possible douleur qu'il aurait à vivre à vos côtés pour éviter votre souffrance?

Cela pourrait paraître choquant, mais je trouve qu'il n'y a pas à penser de la vie qu'elle est juste ou non, elle EST, et c'est déjà beaucoup.

Quand à la sensation de manque, je dirais que cela n'est rien de plus normal. On sent l'attachement quand il y a détachement, et on ne peut pas savoir ce qu'est la terre si on reste dans un nuage. Et par extension, on ne peut pas construire un avenir si on pose d'emblée que le poids de notre passé est trop lourd et mérite qu'un jour ça s'arrête. La vie n'est pas jugement, la vie n'est pas équilibre ni balance, ni poids ni mesure, ni réalisation d'un rêve que nous avons pensé.

Des choses se construisent et se déconstruisent dans notre vie, mais cela n'est que le résultat de ce que nous faisons à un moment donné, et ce n'est pas le résultat de ce que nous pensons mériter ou non.

mmyriam a écrit:
Je ne pourrais jamais aimer quelqu'un de la même manière.
On ne peut jamais savoir, et vous n'avez pas su que vous pourriez un jour aimer comme ça.
Sans vouloir paraître choquant, je pense qu'il faut absolument relativiser et positiver la situation. Avant qu'il n'arrive, il ne vous était pas venu l'ombre d'une pensée que ce qu'il vous ferait ressentir irait jusque là. Et avant qu'il n'arrive, il y a eu des situations où vous vous êtes forcément dit qu'il y aurait des situations que vous ne pourrez jamais atteindre, et pourtant que vous avez atteintes.
Penser que ça ne peut plus se reproduire contraindra votre inconscient à vous fermer les prochaines portes, comme si vous vous mettriez à penser "ceci est trop beau, si il y a plus beau je ne dois pas le voir". Il faut faire attention à ce genre de pensée qui finira un jour ou l'autre par vous bloquer, surtout en cas d'échec où vous finirez par vous dire "ben voilà, j'en était sûr, c'était trop beau pour être vrai".

Pour finir, il ne faut pas oublier que le chemin est à deux, et que chacun a son rythme, et que si l'aventure est faite pour se poursuivre entre vous, il y aura d'autres embûches ou décalages de ce genre qui se présenteront. S'il n'avance pas et que vous trouvez que la situation est bloquée, il faut se forcer à regarder la situation sous un autre angle : a-t-il besoin de tourner la situation sous un autre angle? est-ce que la situation est trop belle pour lui, en quoi peut-on diminuer l'éclat qui lui brûle ou le bloque pour qu'il puisse avancer avec plus d'assurance? qu'est-ce que l'engagement pour lui? se trouve t-il trop jeune, trop vieux, trop indécis? qu'est ce qui pourrait l'aider à se décider, qu'est-ce que vous pourriez lui apporter?
Est-ce que vous seriez prête à lui apporter un conseil neutre pour qu'il prenne une décision même si cette dernière ne vous sera pas favorable? Jusqu'où va sa liberté et où s'arrête t'elle? Quelle liberté lui faut-il pour qu'il puisse se réaliser et vous aider à vous réaliser? Où commence votre emprise sur lui et comment pouvez vous gérer? Où commence son emprise sur vous, et comment peut-il gérer? etc.

Le système amoureux qu'il y a entre vous deux ne doit pas uniquement reposer sur la douleur que l'un ressent et qu'il faut absolument taire dès les premiers soubressauts. Et plus que d'éviter ces embûches, il faut apprendre à les gérer pour vous apprendre à passer des obstacles ensemble. L'évitement va cristalliser vos croyances en stratégies d'évitement, puis ça va devenir une peur raisonnée, pour devenir des années plus tard une peur sans justification qui risque de se généraliser à plus de domaines pour finir par pourrir votre vie.

Il est sans doute l'occasion inespérée pour vous de vous apprendre à grandir, se séparer, se retrouver. Alors profitez au mieux sans avoir à l'affut la peur de le perdre. Dites vous simplement que s'il doit partir, autant que ce soit pour vous un apprentissage qu'un massacre à la bataille navale, car le prochain amoureux aura peut-être besoin d'autre chose que d'une baleine échouée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mmyriam
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4663
Age : 39
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 19/09/2009

MessageSujet: Re: a votre avis   Sam 3 Oct - 2:17

C'est vrai, rien ne me dit que je suis la mieux placée pour le rendre heureux, si ce n'est que je ne veux que son bonheur, même si c'est loin de moi, et même s'il me dit qu'il n'a jamais été aussi heureux qu'avec moi et qu'il ne trouvera jamais mieux. Qu'il est, me dit-il, conscient de ce qu'il perd.

Je ne calcule rien, j'essaie de comprendre. j'essaie de relativiser la situation et ne pas laisser mes sentiments décider pour moi ou nous. Mais malgré toute ma bonne volonté, malgré tout mes efforts, les 20 et quelques heures par jour que je passe à calculer parce qu'actuellement j'ai que ça à faire, ne me permette pas de rester toujours zen. En revanche, face à lui, je tiens le coup. Je craque qu'en son absence, car je ne souhaite pas le faire culpabiliser et rester pour ne pas me faire souffrir. Je suis totalement consciente que le bonheur se construit à deux et avec la volonté des deux personnes. Et je ne peux l'obliger à m'aimer. ou à m'aimer comme il le souhaiterais..... Depuis quinze jours à quelque choses prés je reçois que des signaux différents de sa part, un coup proche, un coup loin, un coup je t'aime, un coup je t'aime pas. Et malgré ce que je ressent pour lui, j'ai pas la carrure pour tenir le coup.

Je ne peux pas l'aider, je ne suis pas assez neutre, enfin je pense pas. j'ai tenté, posé des questions, me suis remise en question, mais ça ne l'a pas aidé. Il se contente à me dire que je n'ai pas à changer, que je suis très bien comme je suis, que le problème vient de lui, que je dois cesser de me torturer. Je ne peux rien faire qu'attendre. Et là, moi aussi j'ai besoin d'aide, car j'y arrive pas. Ca passera surement par une séparation oui, car c'est ce qu'il veut pour réfléchir, et ensuite j'en sais rien. Reviendra, reviendra pas. J'ai même pas d'espoir, ni d'idée.

Oui avant lui j'ai grandi, oui après lui ou avec lui je vais continuer à grandir, mais celui qui dit que ça ne fait pas mal de grandir ment!

Il n'y a aucune colère dans ce message, j'avoue que c'est pas une bonne période pour moi, donc j'espère utiliser les bon mots pour parler de mes sentiments. La vie est peut être ce qu'elle est, mais à mon sens ça ne reste pas juste. Des galères j'en ai eu, j'en ai encore comme tout le monde, et qu'il reste ou pas avec moi, j'en aurais d'autre. Mais on est plus fort à deux. Et je suis fatiguée de les vaincre seule. Mais si ça doit être alors ça sera. Je n'ai pas la main, je me contente de subir, comme beaucoup d'autre chose dans ma vie. Et pourtant, je suis une bonne copine, je suis toujours de bonne humeur, enfin pour les autres.

Je ne sais pas de quoi sera fait mon avenir, si j'aurais un jour une maison, un mari et des enfants. Je ne sais pas si je pourrais réaliser mon rêves d'être foyer d'accueil, je ne sais pas si c'est lui qui m'accompagnera, et à aujourd'hui, je sais juste que l'amour que je ressent, c'est de l'amour vrai. Et que non je le ressentirais pour personne d'autre. Pour les autres ça sera forcement différent car on ne peux aimer deux fois pareil. Ca sera peut-être mieux, ou peut-être plus jamais rien, mais non je n'ai pas envie de souffrir encore et encore et encore. Depuis que je le connais, c'est pas le paradis, loin de la, c'est une succession de galère, de larmes, et de bonheur. Les uns alternant les autres, mais j'ai tenu bon, malgré ce que mes amis me disait et je sais que j'ai eu raison.

Des choses se construisent et se déconstruisent dans notre vie, mais cela n'est que le résultat de ce que nous faisons à un moment donné, et ce n'est pas le résultat de ce que nous pensons mériter ou non.
J'aime a espérer que non, que la notion de mérite reste présent, et qu'un jour on récolte ce qu'on sème car sinon pourquoi ne pas faire comme tout le monde. C'est tellement plus simple de ne pas se préoccuper des autres et de faire ce qu'on veut quand on le veut.

Je ne sais pas ou est la vérité, je sais juste que je suis fatiguée de me battre, fatiguée des obstacles, fatiguée de souffrir. Même s'il y a pire que moi puisque j'ai de quoi avoir un toit au dessus de ma tête et je peux aller sur internet et regarder la télé. Je suis consciente de ça, mais chacun de nous, être humain, a, à mon avis, le droit de souhaiter et de demander une pause, un soutien, du bonheur.

Non je le retiendrais pas, je ne m'estime pas ce droit. Mais ça ne m'empêche pas d'appeler à l'aide pour moi. Car moi je peux rien pour lui et je ne pourrais rien pour personne d'autre si je ne me sauve pas.

mais merci pour ton message paupiere, je comprends ce que tu veux dire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel
Svadhistana
Svadhistana
avatar

Masculin
Nombre de messages : 640
Age : 50
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: a votre avis   Mer 1 Sep - 15:59



... Je pense que tu dois continuer à l'aimer, car tu l'aimes ... ne retiens pas ton sentiment de la sorte, vis le malgrés cette pseudo-rupture ... car en le vivant ce sentiment qui te sembles exceptionnel (il l'est certainement bien sûr) évoluera et t'aportera de nouvelles réponses, tu verras que tu évolueras toi aussi ...

... Je pense que ce qu'il a déclaré "... je n'arrive pas à t'aimer comme je le voudrais ..." demeure une raison qui en masque d'autres, car une telle déclaration en soi n'a pas de sens ... Il a probablement envie de vivre d'autres choses de son côté mais sans réellement assumer cette décision vis à vis de toi ... ou tu l'attends en espérant qu'il retournera au chaud de ton coeur (et je crois que c'est ce que tu fais), ou tu évolues de ton côté toi aussi (mais je te sens un peu bloquée et c'est en quelque sorte normal) ... ne te fais donc pas de mal ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: a votre avis   

Revenir en haut Aller en bas
 
a votre avis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre avis sur ce livre (magnetisme)
» Votre avis sur un master de Montpellier
» Votre avis sur
» donnez votre avis sur le socle et les programmes de l'école maternelle.
» (Latin) Votre avis sur mon contrôle pour les 5e

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le trésor intérieur :: L'espace des membres :: Soucis, problèmes, tracas-
Sauter vers: